fbpx

Ganekanda Len Viharaya

La description

Niché dans le paisible village de Mattemagoda, dans la division Yatiyanthota du district de Kegalle, Ganekanda Len Viharaya apparaît comme un témoignage remarquable du riche héritage bouddhiste du Sri Lanka. Selon le folklore, son histoire remonte à l'époque du roi Walagamba, ce qui en fait un site d'une profonde signification historique et spirituelle.

L'histoire du temple est étroitement liée à la période tumultueuse du règne du roi Walagamba, ce qui suggère que sa fondation remonte à plus de mille ans. Cette connexion met en valeur ses origines anciennes et intègre le temple dans la tapisserie du passé riche du Sri Lanka.

Lire la suite dans les détails

Taillé dans une imposante paroi rocheuse, Ganekanda Len Viharaya possède une série de sculptures et de sculptures complexes qui ornent ses murs. Ces efforts artistiques reflètent le savoir-faire des artisans anciens et leur dévotion religieuse, offrant un aperçu des préférences esthétiques de l'époque.

Le sanctuaire principal et sa signification

Au cœur du temple se trouve un sanctuaire principal abritant une statue de Bouddha couché mesurant environ 30 pieds de long. Cette figure centrale, flanquée de statues de Bouddha debout et assis, sert de point focal pour le culte et la méditation, incarnant l'essence des enseignements bouddhistes.

Peintures murales et efforts de restauration

Les murs du temple sont recouverts de peintures murales qui ont fait l'objet de plusieurs efforts de restauration. Ces peintures représentent divers contes Jataka et traditions bouddhistes, servant de sermon visuel pour les fidèles et de témoignage de l'héritage artistique du temple.

Ganekanda Len Viharaya n'a pas été à l'abri des ravages des chasseurs de trésors, dont les activités ont menacé son intégrité structurelle et ses trésors artistiques. Ces défis soulignent la nécessité urgente de mesures de protection pour sauvegarder ce monument historique.

Mesures de restauration et de protection actuelles

En réponse à ces menaces, le Département d'Archéologie a lancé des efforts de conservation pour préserver les artefacts et l'architecture du temple. Ces mesures visent à prévenir de nouveaux dommages et à assurer la pérennité du temple pour les générations futures.

Article rédigé par Rananjaya Premawardane

Commentaires

Soumettre un avis

Envoyer la réponse à un avis

Envoyer le rapport d'annonce

Ceci est privé et ne sera pas partagé avec le propriétaire.

Votre rapport a été envoyé avec succès

Rendez-vous

 

 / 

Se connecter

Envoyer le message

Mes favoris

Formulaire de candidature

Réclamation commerciale

Partager